"Le canard fermier"

Le canard fermier
Martin Waddell & Helen Oxenbury,
éd. Pastel, dès 3 ans.


L'union fait la force et à bas les paresseux! Non mais! Bien fait! Le fermier se la joue Alexandre le Bienheureux, du genre "je ne bouge pas de mon lit et c'est le canard qui fait tout le boulot à ma place".  Servir le gros patapouf au lit, aller chercher la vache au pré, ramener le mouton de la colline, rentrer les poules au poulailler, récolter les œufs, s'occuper du potager, faire la vaisselle... Pauvre canard, le burn out le guette! Il faut agir se disent les animaux de la ferme. Allez, hop, on secoue le sac à paresse, on le met en déroute et on prend le pouvoir. Serait-ce, en fait, une première petite leçon de politique?
Un classique de 1999 de l'école des loisirs réédité en tout carton chez Pastel.

"Bien cachés..."

Bien cachés...Élo, 
éd. Sarbacane, dès 3 ans.


Un chouette livre animé et cartonné qui permet à l'enfant de découvrir une centaine d'animaux qui se cachent sous des volets et qui sont répartis  en 5 pages par types d'habitats: la banquise, la forêt, le désert, la mangrove et la mer. On découvre des animaux connus et moins connus comme le bélouga, le lemming, le narval, le silure, le solifuge, la ganga couronné... Pas de panique, les noms sont inscrits à côté des animaux!





"Deux grenouilles"

Deux grenouilles, Chris Wormel, 
éd. Kaléidoscope, dès 4 ans.


Alors, ce livre, je l'adore! Il vient d'être réédité et c'est vraiment bien parce qu'il nous avait manqué! C'est l'histoire de deux grenouilles qui papotent sur un nénuphar au milieu d'un grand étang et l'une des deux tient un bâton au cas où un chien athlétique nagerait jusqu'au milieu du lac et tenterait de les gober. Situation on ne peut plus improbable alors que le vrai danger viendrait plutôt d'en bas (sous la forme d'un brochet) ou d'en haut (sous la forme d'un héron) mais notre grenouille est monomaniaque du bâton anti-chien. Mais c'est absurde! Oui, mais parfois, les êtres qui ont un gène perturbé quelque part, ça peut sauver de certaine situation... Et puis, la vie n'est-elle pas absurde, hum?

"Son Chat-chat à sa Chouchoute"

Son Chat-chat à sa Chouchoute
Agnès de Lestrade & Clothilde Delacroix, 
éd. Sarbacane, dès 3 ans.


Je suppose que la Ligue des Amoureux des Chats a dû faire pression sur Agnès de Lestrade pour avoir un pendant au très savoureux Le Chien-chien à sa Mémère, car voici le tout aussi succulent Son Chat-chat à sa Chouchoute! Et tout comme la première salve, cet album n'a rien de Cucul la praline. Donc, Chouchoute vit une vie heureuse, bien rangée et solitaire à s'occuper de ses fleurs chéries et de ses deux poissons rouges. Et puis un jour, paf! l'imprévu lui tombe littéralement dessus, sous la forme d'un chat. Le Chat-chat bousille ses fleurs, tétanise ses poissons, salit son tapis, charcute son canapé et dégomme ses vases. Une vraie catastrophe de maladresse!



Dès lors, commence pour Chouchoute la chasse au Chat-chat. Et puis, un jour, le chat-chat cesse de chuter et Chouchoute a enfin la paix. Quelle merveille! Mais (et nous le savions depuis la lecture de Grand Loup et Petit Loup d'Olivier Tallec), c'est quand la "chose" disparaît que l'on se rend compte que la "chose" nous manque. Un délicieux album dont la chute (au sens propre comme au sens figuré) ravira Gilles Bachelet!

"Mais... c'est pas juste!"

Mais... c'est pas juste!, Stéphanie Blake, 
éd. L'école des loisirs, dès 3 ans.


Le sujet avait déjà été traité mais différemment dans Princesse copine-en-chef de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon..."Tu me l'donnes et je suis ton meilleur ami" ou "Ouais ben, si tu l'fais pas, j'suis plus ton ami!", ça vous dit quelque chose? En tout cas, moi, quand j'étais petite, j'ai entendu et dit ces phrases... 


Pourtant, l'amitié, ça ne s'achète pas, ça se mérite! Et ce genre de "menace" cache souvent des injustices, alors que faut-il répondre quand on est un petit lapin? Parfois la sagesse vient d'encore plus petit que soi. 

"Le grand frisson"

Le grand frisson, Nicholas Oldland, 
éd. Bayard Jeunesse, dès 4 ans.


L'élan ne sait pas s'amuser, l'élan a peur de tout, l'élan sent au fond du fond de son for intérieur qu'il passe à côté de quelque chose. Mais de quoi? Il médite, prie, fait des recherches sur internet mais pas de réponses. Et puis, un jour qu'il bronze à l'ombre par temps nuageux enduit de crème solaire SPF 100, une pensée le frappe! Il doit saisir la vie à bras le corps! 
Après Gros câlin et  Un castor très occupé, tous les deux des coups de cœur, Nicholas Oldland nous revient avec un élan qui, de toute évidence, est le cousin de Frisson l'écureuil de Mélanie Watt. Ils ont les mêmes troubles psychologiques et arrivent tous deux à les vaincre avec une bonne dose d'humour de la part des auteurs. D'ailleurs, cet album ne s'appelle-t-il pas Le grand FRISSON

"À chacun son chat"

À chacun son chat, Brendan Wenzel, 
éd. Kaléidoscope, dès 3 ans.


Voilà le chat qui vagabonde, il croise l'enfant, le chien, une souris, un renard, le poisson rouge, une abeille, une puce, un ver de terre, une chauve-souris et chacun d'eux voit un chat. Différemment. Chacun voit SON chat.




C'est le même chat mais les points de vue changent. Chacun pourrait décrire son chat à sa façon et chacun aurait raison. Pourtant le chat est toujours le même. Une belle leçon, je trouve, à enseigner aux petits (et moins petits!).