"La bulle"

La bulle
Timothée de Fombelle & Eloïse Scherrer,
éd. Gallimard Jeunesse, dès 5 ans.


Il n'y avait que lui, Timothée de Fombelle (Tobbie Lolness, Vango) pour oser écrire sur "ça" avec autant d'intelligence et en s'adressant aux enfants. Ça...? Oui, ce je ne sais quoi de sombre qui vous empêche de grandir tout à fait droite, tout à fait épanouie, ce mal-être difficilement identifiable ou compréhensible surtout quand on est petite et qu'on n'a pas les mots. Comme Misha, notre héroïne. Parfois "la bulle" peut nous avoir été transmise de manière intergénérationnelle, elle peut être un secret de famille, une période de notre vie dont on n'a pas la mémoire consciente comme celle où nous étions dans le ventre de notre mère... Peu importe, pour Misha la bulle est là depuis qu'elle est toute petite, "ça ne l'avait jamais quittée. Même quand tout était beau. C'était là. Et personne ne s'en rendait compte."
Cet album est une merveille, il parle aux enfants de voyage intérieur, de dialogue avec ce pays extraordinaire qu'est leur inconscient. L'histoire de Misha et les illustrations fortes d'Eloïse Scherrer leur montre que d'ignorer la bulle ou s'enfermer dans la colère ne sert à rien, que notre inconscient veut notre bien et notre libération et qu'il faut juste l'écouter. Qu'il faut avoir le courage de plonger dans ce monde, de s'armer, de surmonter des épreuves, des peurs, d'être patient et puis de se confronter aux origines de la bulle, au monstre et à la terreur qu'il suscite. C'est ce que nous disent tous les contes pour enfants en parlant de période passée dans la forêt ou dans le ventre d'un gros animal. Jung ne dit-il pas que tout ce qui nous poursuit dans nos rêves veut faire partie de nous? Après avoir essayer de fuir le monstre, Misha comprend qu'elle doit le regarder vraiment pour qu'il puisse se transformer en quelque chose de lumineux et la libérer. Ce voyage fera grandir Misha et l'auteur a l'intelligence de dire à l'enfant qu'il y aura d'autres batailles mais que, comme notre héroïne, il saura désormais qu'il peut revêtir son armure et décider  de vivre sans l'ombre d'une bulle...
Comme j'aurais aimé avoir ce livre étant petite! Merci monsieur de Fombelle.